Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2005 5 01 /07 /juillet /2005 00:00

de son vrai nom Greta Lovisa Gustafson est née le 18 septembre 1905 à Stockholm. Elle commence à travailler jeune, à 14 ans,

chez un coiffeur puis comme vendeuse dans un grand magasin de Stockholm

où elle apparait sur le catalogue publicitaire du magasin.

En 1921, elle et sa soeur Alva tiennent un petit rôle dans un film de
John W.Brunius, "En Lyckoriddare".
La même année, elle tient l'un des rôles principaux dans un film promotionnel
"Herr och fru Stockholm".
Elle intègre l'Académie Royale d'Art Dramatique de Stockholm
en septembre 1922.
En 1923, elle obtient le rôle d'une Comtesse Italienne dans le film
"Gösta Berlings saga" ("La légende de Gösta Berling").

La même année, elle devient GRETA GARBO,
et en 1924, elle est engagée à la MGM.
Elle tourne en mars 1925 dans "Die Freudlose Gasse" ("La rue sans joie").

En novembre de la même année,
elle débute le tournage de son premier film américain,
"The Torrent" ("Le torrent").

Suit en avril 1926, son second film,
"The Temptress" ("La tentatrice").


En 1927, un film va consacrer Greta GARBO :
"Flesh and the devil" ("La chair et le diable"). 
Nouveau succès quelques mois plus tard avec
le film "Love", adaptation américaine
d' "Anna Karénine" ("Anna Karénine I"). 
C'est en 1928 que Greta GARBO hérite du surnom de "La Divine"
avec le film "The Divine Woman" ("La femme divine").

Les tournages continuent en 1928 avec
"A woman of affairs" ("Intrigues"),


puis "The Mysterious Lady" ("La belle ténébreuse")
où elle endosse pour la première fois le rôle d'une espionne
et enfin, un mélodrame
"Wild Orchids" ("Terre de Volupté").
 
 En décembre 1928, Garbo retourne en Suède après trois ans d'absence.
Elle revient en Amérique le 19 mars 1929.
Les tournages reprennent avec ses derniers films muets,
"A Man's Man" ("Un homme"), où elle fait une apparition

 "The Single Standard" ("Le droit d'aimer")

et "The Kiss" (" Le baiser").  
Greta GARBO franchit le cap du cinéma parlant avec "Anna Christie" fin 1929.
L'accent suédois et la voix grave et traînante de Garbo sont pour beaucoup dans le succès de ce film.
Greta GARBO continue avec "Romance".

En novembre 1930, elle est nommée aux Oscars à la fois
pour "Anna Christie" et "Romance"
mais n'obtient pas l'Oscar.
Février 1931, elle tourne son troisième film parlant
"Inspiration" ("L'inspiratrice")

et en mai 1931, elle tourne aux côtés de Clark GABLE,

star montante de la MGM,

dans "Susan Lenox, her fall and rise" ("La Courtisane"),

succès considérable.


Puis viennent les films "Mata Hari",


"Grand Hotel",


"As you desire me" ("Comme tu me veux")
où Garbo apparait en blonde platine face à Eric Von Stroheim.


Elle repart en Suède en juillet 1932 pendant de longs mois,
son retour se fera avec
"Queen Christina" ("La Reine Christine") en 1933.


En juillet 1934, Garbo entame le tournage de
"The Painted Veil" ("Le voile des illusions"),
puis en mars 1935, Garbo endosse une seconde fois le rôle de l'héroïne
de Tolstoï dans "Anna Karénine".

A la fin du tournage, Garbo retourne en Suède durant 7 mois,
elle revient aux USA en mai 1936.
La même année, elle endosse le rôle de la dame aux camélias
dans "Camille" ("Le roman de Marguerite Gautier")
et sera nommée aux Oscars en 1938.
 
En mars 1937, Garbo tourne avec Charles Boyer "Conquest"
("Marie Walewska"),
film sur les amours de Napoléon et de la Comtesse Marie Walewska. 


En décembre 1937, Greta Garbo repart en Suède et fait un break d'un an.

Elle revient en novembre 1938,

la MGM décide de la faire jouer dans une comédie et la faire rire aux éclats avec en 1939, le tournage de "Ninotchka" sous la direction d'Ernst Lubitsch.

Le film obtient un succès mérité et

Garbo sera nommée une nouvelle fois aux Oscars,

mais toujours pas élue.

Fin 1939, Garbo fait venir en Californie sa mère et son frère Sven.
En juin 1941,

elle tourne le film qui va marquer la fin de sa carrière d'actrice,

"Two faced woman" ("La femme aux deux visages")
sous la direction de George Cukor .
Le film est un échec, et Garbo se retire de la scène.
Elle aura tourné 29 films en presque 20 ans, 14 films muets et 15 parlants.
En février 1951, Garbo devient citoyenne américaine.
En 1953, elles'installe à New York,
où elle demeurera jusqu'à la fin de ses jours.
Le 30 mars 1954, on lui décerne un Oscar honorifique
pour ses inoubliables performances d'actrice.
Le reste de sa vie, Garbo voyagera beaucoup
et ira souvent en Europe ou en croisière.
Elle décèdera à New York le 15 avril 1990,
à l'âge de 84 ans d'une pneumomie entourée de ses proches.

Si vous voulez en savoir plus sur Greta GARBO, "La Divine",
je vous conseille les sites suivants:
http://garboladivine.free.fr/
http://home.hiwaay.net/%7Eoliver/garbo.html
http://classicmoviefavorites.com/garbo/
http://www.gretagarbo.de.vu/

Partager cet article

commentaires

daniel 01/07/2005

souvenirs...........souvenirs.......

a++

Pierre-Jean 09/12/2005

J'adore ! Super article ! Super Blog ! Rien d'autre à rajouter à part un lien vers ton blog...

Parisianne 30/03/2010


Une femme magnifique ! Quelle classe ! Et un très bel article. J'aime beaucoup ces vieilles affiches. Merci. Amitiés. Anne


Présentation

  • : Motos, art et culture
  • Motos, art et culture
  • : Motos, art, culture et plus encore.....
  • Contact

Sommaire

ART & CULTURE
Au revoir M. Phelps
Bernard Lavilliers
The Soft Machine
John Mayall
Citations
Howard Pillips Lovecraft
Greta Garbo
Andy Warhol
Robert Crumb

YAMAHA
Nouveau forum sur les Yamaha Virago 125/240/250
Publicité allemande de 1994 de la Yamaha XV 250
Pub japonaise Virago XV 250 en 1992
Virago XV 240, petite évolution.....
Changement de phare -Yamaha Virago XV 240
Yamaha 500 SR
Yamaha 500 SR suite
Suz SVS 650 – Yam Virago XV 240
Ballade en XV 240
Yamaha Virago XV 240
Pub allemande Virago XV 250 en 1992
Pub allemande Virago XV 250 en 1988

ROYAL ENFIELD
Classic Bullet 500 et casque Goachic
Enfield Bullet 500 / Kawasaki Estrella 250
Le staff Trophy Motos et Héritahe Import
Trophy Motos aux Coupes Moto Légende
Royal Enfield "Classic"
Royal Enfield Electra
Bertrix 21/24 Mai 2009
Royal Enfield – petite histoire, 1

BMW
BMW R60/7, dernières photos
Evolution de ma BMW R60/7 de 1978
Humour ,,,,,motos BMW
L'Atelier du Roule Toujours
Pub Motos BMW en 1977
Pub Motos BMW en 1977,,,,,suite
Affiches anciennes Motos BMW

KAWASAKI
Enfield Bullet 500 / Kawasaki Estrella 250
Kawasaki 250 Estrella
Kawasaki W650
Kawasaki Z750

SUZUKI
Et bien voila,.....
Suzuki SVS 650 année 2001

MOTOS - DIVERS

Daelim Daystar 125 année modèle 2000

Harley-Davidson Forty Eight 2010

Coupes Moto Légende 2009
Ducati Monster 696
Rétro-Loisirs de Vagney 2009 (88)
24 Heures du Mans Motos 2009
24 Heures du Mans Motos 2009 – Résultats
Montée d'anciennes de Rouvres la Chêtive 2006 (88)
Coupes Moto Légende 2004-2005-2006
Quelques anglaises
La Moto 6,5 de Philippe Stark

VIDEOS

Skoda Fabia Monte-Carlo

Honda Goldwing

Mammuth

Respect

Le vélo, comment le garer

Yamakasi du début du XX° siècle
Harley Davidson - Live by it
Tourist Trophy de l'Ile de Man
La vérité avec les Guignols de l'info
Janis Joplin
Jefferson Airplane
Cantona
Daytona Beach
Pub Royal Enfield Bullet 2004
Pub Royal Enfield Bullet 2007
Pub Royal Enfield's The Legend Rides On Campaign
Norton Commando 961
Une Virago XV 250 avec du coffre
Virago XV 250 façon “Bobber”
Virago XV 250 façon “Café Racer”

INCLASSABLES

Paris.....nostalgie

Jim Phelps

Et si nous revenions un peu en arrière
Automobiliste amer.....
Désencyclopédie
Finistère
Petite blague
Petits jeux de mots pour rire un peu
Mieux vaut en rire.....
Savez-vous qui est votre idole
SOS peinture plafond
Le biocarburant E10
Aquarium personnel
Gardons le moral
Rover